Non-Exercise Activity Thermogenesis

Non-Exercise Activity Thermogenesis

NEAT signifie toutes nos actions qui ne sont pas liés à une véritable activité physique, mais tous les gestes volontaires et involontaires associés à notre mode de vie. Cela correspond aux activités professionnelles, aux loisirs et toutes les mouvements incontrôlées, telles que des activités gesticulantes, ainsi que les mouvements conscientes, par exemple: se garer plus loin pour se rendre au bureau à pied, ou de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur. Le NEAT a souvent un impact encore plus important que les entraînements sportifs.

Le NEAT a souvent un impact encore plus important que les entraînements sportifs. Qu’est-ce que cela signifie?

Travailler sur NEAT pour augmenter la dépense énergétique est un moyen efficace de créer un déficit énergétique plus important que le régime alimentaire et les activités sportives. Cela peut rendre le chemin de la perte de poids beaucoup plus constant; sachant que les adaptations se font sur le long terme, il est donc essentiel de créer un programme durable.

Gardant à l’esprit également, que les régimes échouent avant tout pour des raisons psychologiques, parce que les gens ne savent pas d’habitude quantifier ce qu’ils mangent, ils se justifient en disant qu’ils ont un métabolisme lent, des os lourds et en inventant les excuses les plus absurdes.

La recherche indique que deux adultes de taille similaire peuvent avoir une différence de dépense énergétique allant jusqu’à 2 000 kcals par jour, ce qui peut être presque entièrement attribuée à NEAT.

Cet exemple explique comment NEAT peut devenir l’un des outils essentiels dont nous disposons et son utilisation appropriée nous permet de maintenir, de gagner ou de perdre du poids en fonction de nos objectifs. Un NEAT bas pour une personne qui mène une vie sédentaire est une des raisons pour lesquelles, un employé de bureau sera enclin à travailler plus longtemps dans le processus de perte de poids… C’est parce que malgré les entraînements, des rendements quotidiens sont extrêmement faibles.

Si l’objectif est plutôt de prendre du poids, limiter autant que possible les mouvements peut être un excellent choix pour maintenir plus facilement un bilan énergétique positif.

Pour perdre du poids / de la graisse, vous avez besoin d’un bilan énergétique négatif, mais si vous le maintenez trop longtemps, vous faites face à un coût énergétique inférieur. Conserver de trop longues périodes de restriction calorique n’est donc pas un choix judicieux, tandis que l’alternance de périodes hypo-caloriques et de périodes normo-caloriques est idéale pour limiter les effets négatifs de la restriction calorique et de la diminution des réserves d’énergie.

Il existe un dispositif très utile et économique pour suivre le déclin des mouvements: le podomètre. Cela nous permet en fait d’évaluer si les marchés hebdomadaires diminuent (dans la moyenne hebdomadaire). Si une baisse est constatée, il est possible que le corps implémente déjà des adaptations.

La NEAT est un aspect fondamental quand on entreprend une trajectoire de perte de poids ou d’augmentation de la masse corporelle et savoir la gérer et la comprendre correctement peut nous permettre de maximiser les effets de l’entraînement et du régime alimentaire, optimisant ainsi le chemin à long terme. Le premier facteur d’adaptation est la formation, il n’y a pas de secrets ni de raccourcis.

Les 3 choses qui comptent pour la perte de poids ce sont : l’entraînement, manger moins et bouger plus. Mais surtout ne soyez pas pressé!

No Comments

Leave a Reply

La course fait-elle maigrir ?La_course_fait-elle-maigrirLe rapport idéal entre nutrition, sport et sommeilLe rapport idéal entre nutrition, sport et sommeil